L’éco-citoyenneté

Adopter les gestes éco-citoyens pour moi et pour les autres

  

  • L’éco-citoyenneté, qu’est-ce que c’est?

« L’éco-citoyenneté », comme son nom l’indique, est l’association des préoccupations écologiques (qui reposent sur l’idée que la planète est fragile et qu’il faut donc la protéger) aux valeurs civiques (qui consistent en un attachement et un dévouement du citoyen pour l’environnement dans lequel il vit). Être éco-citoyen, c’est donc avoir conscience que chacun de ses actes quotidiens a une incidence sur la planète. Et, partant de cette constatation, c’est prendre l’engagement de respecter l’environnement afin de limiter l’impact que son geste aura sur la planète.

 

  • Pourquoi suis-je concerné(e)?

Que l’on soit sensible ou pas aux problématiques écologiques, nous sommes inéluctablement tous concernés par celles-ci. En effet, chacun de nos gestes a un impact sur la planète. Et ces actions, bien qu’elles puissent nous paraître minimes à notre échelle (en effet, comment concevoir que moi, modeste citoyen, puisse détériorer la planète  en conduisant simplement ma voiture ?), peuvent être, une fois rapportées à l’échelle mondiale, extrêmement dommageables pour l’ensemble de la planète (pour illustration : le transport des personnes et des marchandises a été responsable de l’émission de plus de 7 000 millions de tonnes de CO2 en 2011 dans le monde, ce qui représente près de 23% des émissions totales de CO2 pour l’année 2011).

 

  • Quel rôle ai-je à jouer?

Notre rôle, en tant qu’acteurs de la société civile, est donc de limiter notre empreinte écologique (c’est-à-dire la pression environnementale que nous exerçons sur les ressources naturelles) en adoptant dès à présent un comportement éco-citoyen, chacun à notre échelle.

Aussi, pour vous aider dans votre démarche, vous trouverez ci-dessous les gestes éco-citoyens (qui ne relèvent bien souvent que du bon sens et de la courtoisie) que vous pouvez réaliser à tous les âges, en tout temps et en tous lieux. Mais gardez à l’esprit que ces quelques gestes, même s’ils peuvent sembler à la fois simples et anodins, peuvent réellement contribuer à rendre votre ville (et par extensionnotre ville) beaucoup plus agréable à vivre, si seulement chacun décidait de les adopter.

 

 

  • Comment puis-je agirconcrètement ?

  

Maîtrisez votre consommation d’énergie…

… en électricité :

  • Profitez de la lumière naturelle : pour cela, ouvrez les stores plutôt que d’allumer les lumières.
  • N’oubliez pas d’éteindre la lumière lorsque vous sortez d’une pièce.
  • Débranchez les appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas car, même en veille, un appareil continue de consommer de l’électricité. Pour exemple : un écran d’ordinateurlaissé en veille pendant 18 heures consomme autant d’électricité que s’il était resté allumé pendant 6 heures !
  • Remplacez vos éclairages par des ampoules à basse consommation (qui consomment jusqu’à cinq fois moins d’énergie).

 

… en chauffage :

  • Si possible, évitez de placer une source de chaleur à côté des appareils réfrigérants (par exemple, évitez de mettre un four à côté d’un réfrigérateur).
  • Ne surchauffez pas les pièces : limitez la température à 19-20°C en hiver.
  • Pensez à bien vous couvrir en hiver : vous serez ainsi moins tenté de surchauffer la pièce.
  • N’ouvrez pas les fenêtres lorsque les radiateurs sont en fonctionnement. Si vous avez trop chaud, pensez d’abord à vous découvrir et à baisser la température des radiateurs, plutôt que d’ouvrir les fenêtres.
  • Pensez à diminuer la température des radiateurs la nuitet lorsque vous sortez de chez vous (la température recommandée la nuit étant de 16°C). En effet, baisser ne serait-ce que d’un degré la température permet d’économiser jusqu’à 7% de chauffage sur votre facture annuelle ! Pour cela, n’hésitez pas à équiper vos radiateurs d’un programmateur.
  • Pensez à nettoyer régulièrement vos radiateurs et à les purger tous les ans. Ils n’en seront que plus efficaces.

 

… en eau :

  • Préférez prendre une douche, plutôt qu’un bain. En effet, un bain consomme en moyenne 200 litres: c’estautant d’eau utilisée que pour une douche de près de 30 minutes.
  • Évitez les (mauvaises) surprises en faisant la chasse aux fuites d’eau. En effet, une fuite d’eau, même minime, peut représenter, dans le cas d’une chasse de WC, un gaspillage de 50 à 220 m3 d’eau par an, soit un coût supplémentaire de 175 à 770€!
  • Ne laissez pas l’eau couler inutilement pendant que vous vous brossez les dents, pendant que vous vous savonnez les mains, que vous laver la vaisselle, etc.
  • Pour vous laver les mains, inutile d’ouvrir le robinet au maximum : un simple filet d’eau (froide, de préférence) suffit.
  • Faites tourner vos appareils ménagers à pleine charge. Pour cela, attendez que votre lave-vaisselle, votre lave-linge ou votre sèche-linge soit plein avant de le faire fonctionner.

 

Préservez la qualité de l’air dans votre habitation :

  • Pensez à bien aérer votre habitation. Pour cela, pensez à ouvrir les fenêtres 5 minutes par jour.
  • Si vous êtes fumeur, ne fumez pas à l’intérieur. Et ce, d’autant plus si des enfants sont présents dans la pièce.
  • Entretenez régulièrement votre chaudière et tous les conduits d’évacuation de l’air (ex : conduit de cheminée, VMC, hottes aspirantes, …). Et surtout, veillez à ce que ceux-ci ne soient jamais bouchés.
  • Lors de l’utilisation de solvants (colle, vernis, essence, …) ou de tout autre produit chimique volatile (ex : produits ménagers), conformez-vous aux prescriptions de leur notice d’utilisation. Et n’oubliez pas de bien aérer la pièce après utilisation.

 

Réduisez, triez et recyclez vos déchets :

  • Mettez en place le tri sélectif dans votre habitation.Consignes de tri CAGV
  • Récupérez les bouchons pour les donner à une association solidaire, comme l’association « Bouchons d’amour ».
  • Limitez le gaspillage alimentaire en ne prenant que ce que vous pouvez consommer. Aussi, ne prenez pas tous les plats dans les buffets à volonté au motif que vous avez payé…
  • Limitez votre consommation de papier. Pour cela, paramétrez votre imprimante afin qu’elle imprime vos documents en recto-verso. Et penser à récupérer les feuilles dont vous n’avez plus besoin pour vous en servir de brouillon, par exemple.
  • Récupérez les déchets organiques pour en faire du compost.
  • L’eau distribuée sur la commune est d’excellente qualité, donc n’hésitez pas à boire l’eau du robinet plutôt que d’acheter des bouteilles d’eau. Vous réduirez ainsi vos déchets plastiques tout en faisant des économies.

 Pour plus d’informations concernant la collecte des déchets, rendez-vous sur le site de la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois : http://www.grand-villeneuvois.fr/environnement-tri.php

 

Devenez un consommateur écoresponsable :

- Lorsque vous achetez des équipements, tournez-vous plutôt les appareils économes en énergie (c’est-à-dire ceux de classe A à A+++). Certes, ceux-ci sont un peu plus chers à l’achat, mais ils seront rapidement rentabilisés par l’économie d’énergie qu’ils procurent.

  • Si possible, préférez acheter des produits de marques écologiques.
  • Privilégiez les aliments produits localement et choisissez vos fruits et légumes en fonction de la saison.
  • Évitez de produire des déchets lors de vos achats. Pour cela, privilégiez les produits peu emballés, en vrac, en grand conditionnement, voire rechargeables (par exemple, pour les cartouches d’encre).

  

Privilégiez les modes de transport doux pour L’environnement :

  • Adoptez les modes de transport « verts » (ex : vélo, rollers ou marche à pied).
  • Si c’est impossible, choisissez de préférence les transports en commun ou le covoiturage afin de réduire les émissions par passager.
  • Si votre voiture vous est indispensable, adoptez une conduite souple et modérée qui vous permettra de consommer moins d’essence et ainsi de moins polluer.
  • Évitez de laisser tourner le moteur de votre véhicule à l’arrêt (notamment sur les voitures équipées du système de « start & stop »).

 

Limitez les nuisances sonores…

 … chez soi :

  • Si vous vivez en appartement ou en maison mitoyenne, éloignez autant que possible les appareils sonores (télévision, chaîne Hi-Fi, etc…) des cloisons et murs mitoyens.
  • Respectez les horaires et jours de tonte. En cas de doute, rapprochez-vous de votre mairie pour obtenir ces informations.
  • Lorsque vous organisez une fête, pensez à prévenir vos voisins. Cette petite attention est toujours très bien perçue par les voisins et permettra qu’ils soient, bien souvent, beaucoup plus conciliants avec vous.

 

 … à l’extérieur :

  • Utilisez le klaxon uniquement en cas de danger immédiat. En effet, selon l’article R.416-1 du Code de la route, l’utilisation du klaxon est interdite sauf pour prévenir d’un danger immédiat. En cas de non-respect de cette disposition, le contrevenant s’expose à une contravention de 2e classe sanctionnée par une amende de 35€.
  • Entretenez régulièrement votre véhicule, car une voiture ou un deux roues mal entretenu (pot d’échappement percé ou bricolé) génère d’énormes nuisances sonores qui peuvent donner lieu à une contravention de la 3e classe sanctionnée par une amende forfaitaire de 68€ (article R. 318-3 du Code de la route), voire à une obligation de présenter le véhicule à un service de contrôle du niveau sonore en vue de sa vérification.
  • En voiture, veillez à ne pas mettre le volume de votre autoradio au maximum. D’une part, vous vous exposez à une perte d’audition sur le long terme et, d’autre part, les passants n’ont certainement pas envie d’écouter votre musique.

 

Adoptez un comportement éco-citoyen en tous lieux :

L’éco-citoyenneté s’applique à tous les âges, en tout temps et en tous lieux. Ainsi, même à l’extérieur, je n’oublie de respecter quelques gestes de bon sens et de courtoisie car, même s’ils peuvent paraître simples et anodins, ils peuvent véritablement contribuer à rendre notre ville beaucoup plus agréable à vivre si chacun les adoptait.

 

Pour cela :

  • Ne jetez pas vos déchets par terre car ceux-ci mettent énormément de temps avant de se dégrader dans la nature. Par exemple, une canette jetée par terre met entre 100 et 500 ans avant de disparaître dans la nature.
  • Ne crachez pas par terre. En cas de besoin, utilisez un mouchoir.
  • Lorsque vous promenez votre chien, prévoyez toujours un sachet en plastique pour pouvoir ramasser ces déjections.
  • Respectez les lieux où il est interdit de fumer.
  • Respectez les édifices publics, les monuments historiques et les murs des habitations.

 

 

Retrouvez tous nos conseils synthétisés dans la « Charte de l’éco-citoyen » :